Rêve d’Amazon(i)e

L’Eau comme porteuse de vie des rêves disparus, gardienne des mémoires du Monde et de ses chants sacrés. Terre des ondes profondes et généreuses, je prie pour que jamais ta voix ne tremble ni ne s’éteigne. J’y veillerais. Je t’en fais la promesse.

Nous, enfants issus de tes chairs de terre et de sang serons je l’espère de plus en plus nombreux à écouter, entendre et reprendre en chœur tes douces mélodies du vent, des Océans pour que toujours résonne sans interruption ta grande et majestueuse Symphonie du Vivant.

Adèle – Mars 2017

_DSC7711-2

_DSC7971.jpg

_DSC7891

_DSC7918

_DSC7892-2

_DSC7698

_DSC8014-2

_DSC7839

_DSC7786

_DSC7934

_DSC8043

Crédit photos © JADE LOHE / Bretagne, Août 2016

Publicités