Quelques mots, à propos …

Bleu

(© photo Clémence Jussaume)

Adèle Le Roux, comédienne, chercheuse d’images et de mots aussi auteur, compositeur, interprète, modèle et « photodidacte » , poète des mi-nuits et chanteuse des vents naufragés. C’est en pleine nature bretonne forte et puissante, baignée aux océans et  ressac lancinant qu’elle naît, grandit, se forgeant ainsi profondeur et inspirations.

Elle pose ses premières notes au piano classique à l’âge de 5 ans et ses premiers pas sur un plateau peu d’années après. En 2007, un bac Littéraire/ Théâtre en poche et une année passée dans les ateliers des Beaux Arts de Lorient, elle intègre à Paris l’Ecole Supérieure du Spectacle crée et dirigée par Christian Pagès. S’en suivent 3 années d’apprentissage et d’expériences intenses, de l’humain au mouvement , de la puissance de la scène aux mille potentialités de notre corps-instrument, d’un regard d’artiste posé à la découverte d’horizons toujours plus vastes …

Diplômée en 2010, elle fonde avec quelques camarades de planches la Cie Mais Ou Est Donc Orniqu’Art, dont la première création « Souviens Moi » les mènera tout droit en Avignon! Elle y tient le rôle bouleversant de Mona, vieille femme au firmament de sa vie, belle artiste dont les souvenirs s’étiolent inéluctablement …

Quelques mois plus tard, c’est en louve solitaire et sauvage qu’elle crée son premier spectacle « Mots d’Elle (Déclinaison autour d’un piano) » où elle y chante son propre répertoire nourrit de poésie et d’images lumineuses, de parfums envoûtants au goût d’ailleurs ou d’autrefois, de souvenirs intranquilles aux déserts (presque) apaisés …

« Approchez, approchez, c’est une terre nouvelle que je vous propose d’explorer,une entrée sous l’emprise de mes errances.

Approchez, approchez, ne soyez pas inquiets, ce n’est que mon cirque d’images et de mots que je vous pose dans les mains, des mirages d’histoires en veux-tu en voilà, trapéziste de l’imaginaire et pianiste de l’indicible.

Approchez, approchez, Ce n’est qu’un regard du possible, ce n’est qu’une touche de vertige, ce n’est qu’une note de partage… »

 

Début 2013, elle rejoint la Cie Parallépipelettes pour le rôle d’Arlette dans le spectacle « La Fable d’Anna ».

A partir de 2014, c’est avec la Cie LA RUMEUR dirigée par Patrice Bigel qu’elle collabore régulièrement ( Senza Tempo, Flagrant délit de Mensonges, Foi Amour Espérance )

Parallèlement à toutes ses activités scéniques, son amour pour la photographie tant devant que derrière l’objectif lui offrent une porte créative supplémentaire  vers le Rêve et l’Evasion.

Puis début 2016, grand changement, virage radical elle quitte tout de sa tumultueuse vie parisienne pour partir sur les routes du Monde en quête d’un chemin et d’une vérité plus authentique liées aux forces de la Nature et de la véritable nature de l’Etre…

C’est à travers son blog La Maison d’Adèle qu’elle partage désormais ses découvertes et expériences de vie, y mêlant son amour des mots, des images et des histoires racontées au coeur de l’infinie puissance du Vivant et la grande symphonie du Monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s