*ALELA DIANE*

 

ImagePlus qu’un retour véritable du concert que j’ai vécu mardi soir dernier, c’est surtout des mots, des images, des ressentis et des inspirations profondes que me procure cette magnifique artiste. Alors ce texte sera comme ça, brut de sensations.

* Un calme et une sérénité non feinte, elle a le visage et la présence lumineuse. Elle prend le temps de chaque chose dans l’instant, chaque note grattée tour à tour sur sa guitare délicate ou énergique, le temps de chaque mot prononcé dans cette langue ronde et chaude de l’Amérique. Avec mes balbutiements d’anglais, je perçois malgré tout quelques thèmes qui m’emporte loin. Des soleils levants, d’interminables crépuscules basculant sur la nuit douce et ventée. Elle m’inspire des arbres, un nid douillet ouvert sur le monde, elle m’inspire la solitude de la création et de la nature; ça résonne en moi comme un petit coeur qui tranquillement palpite au rythme du papillon. C’est absolu et délicat. C’est quelque chose de posé, de dénudé, la volupté d’un tapis de feuilles, c’est orangé la lumière, ça prend la teinte bleutée d’un lac profond, la brume claire du petit matin et la rosée sur les champs encore en sommeil, aérienne. Le cocon protecteur, la matrice, la chaleur d’une main posée sur le coeur, un souffle dans le ventre.

Je me laisse portée par les vagues intimes de son chant, par sa présence tranquille et apaisante. Elle chante les mères et les forêts, elle chante les voyages et les bottines qu’on use dans la poussière étouffante des routes, elle chante le jour qui point et l’interminable souffle de l’horizon. Elle sonne comme la petite voix qui résonne en nous,  que nous sommes les seuls à (re)connaître. Elle chante comme l’oiseau vole, comme une source naturelle, celle dont on n’a pas appris à être, celle qui est née dans le berceau de la rivière. Elle est fille des profondeurs délicieuses, une perdition dans les entrailles des forêts enchantées . *

. Concert d’Alela Diane // La Maroquinerie, Paris – 17/06/2014 .

Publicités

2 réflexions au sujet de « *ALELA DIANE* »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s