Regarde moi // « Miss Match » d’Alan Bacchelli

« Depuis tant d’années, elle me hante. Juste le violon. Un fil. Le bruit de l’eau qu’on voudrait entendre et ouvrir les yeux. Ouvrir la bouche et boire la tasse. Le tissus collant à la peau, la lourdeur du drapé. On flotte. Fée livide Ophélie. Te rattraper dans ta course effrénée et te dire que ce n’était qu’un songe. Ta rêverie m’emporte et diluée dans ce liquide sans fond ni forme, je me laisse couler à tes côtés … »

Adèle // Février 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s